Quand les animaux nous aident à guérir
Quand les animaux nous aident à guérir

Quand les animaux nous aident à guérir

Sommaire

  • 1. La conscience des dauphins, un monde fascinant à découvrir
  • 2. L’équithérapie : pourquoi les chevaux sont de merveilleux thérapeutes
  • 3. Le chamanisme et les animaux de pouvoir
  • 4. Le lien guérisseur avec nos animaux domestiques
  • 5. Notre relation avec le règne animal dans le Nouveau Monde

« Plus je connais les hommes, plus j’aime mon chien« … Sans entrer dans le même pessimisme que Mme de Staël, l’auteure de cette phrase, il est vrai que les relations entre humains sont parfois houleuses et source de souffrance. Jeux de pouvoir, guerres d’ego, mensonges, rejet ou trahison… l’amour inconditionnel n’y coule pas toujours à flot de manière idyllique !

Pourtant, comme vous le savez maintenant, l’amour inconditionnel est une force de guérison incroyablement puissante.

C’est une des raisons qui donnent à la relation entre l’homme et l’animal son aspect thérapeutique. Les animaux ont en effet la faculté de nous offrir cet amour inconditionnel. Tout comme les bébés, ils induisent directement une communication de cœur à cœur, sans passer par le filtre du mental et de l’ego.

Avez-vous déjà plongé dans le regard d’un animal ? Ressenti l’apaisement de sa présence, la détente de savoir que jamais il ne vous jugera, même si aujourd’hui vous vous trouvez incroyablement moche ? Avez-vous ressenti comment son simple contact vous permet de déconnecter après une journée difficile ? Vous vous sentez immédiatement réconforté et vous revenez dans l’instant présent, qui est le seul temps où vit l’animal.

En termes de guérison, les animaux ont beaucoup à nous donner et à nous apprendre. Comme nous allons le voir, leur action est véritablement holistique. Elle concerne le plan physique, émotionnel, mental et spirituel.

Alors si vous le voulez bien, allons à la rencontre de ces merveilleux thérapeutes, au cœur souvent plus noble que l’homme et à la sagesse méconnue…

La conscience des dauphins, un monde fascinant à explorer

Savez-vous qu’à la simple vue de cette photo, votre cerveau commence déjà à fonctionner de manière plus harmonieuse et plus créative ?

La communication entre vos deux hémisphères cérébraux se fait plus fluide, vos ondes cérébrales ralentissent et s’harmonisent. Votre cœur s’ouvre et vous commencez à entrer en relation avec la conscience particulière de ces animaux-maîtres : les dauphins.

L’être humain a toujours eu une relation spéciale avec le monde des dauphins, comme s’il sentait que ces animaux étaient particuliers. Et effectivement, cette intuition est juste. La science et la spiritualité nous montrent les capacités hors-norme de cet animal extraordinaire.

Les recherches du médecin et neuroscientifique John Lilly ont en effet montré que les ondes cérébrales des dauphins sont identiques à celles des personnes en état de de méditation profonde. Ils vivent la majeure partie de leur vie en ondes Thêta, associées à l’absence de peur et de douleur. La communication entre leurs deux hémisphères cérébraux est optimale.

Ce sont des états que très peu d’entre nous ont la chance de vivre régulièrement. Mais leur simple contact nous fait entrer nous aussi dans cet état de grâce. Nous harmonisons tous nos systèmes, et nous entrons spontanément dans un état de cohérence sur le plan physiologique et émotionnel.

D’autres études ont montré que les sons et ultra-sons émis par les dauphins sont un langage très élaboré, dont les scientifiques n’entrevoient encore qu’une infime partie de la signification. Elles ont aussi révélé que ces sons ont la faculté de favoriser la production des neurotransmetteurs de la détente et du bien-être chez l’être humain.

Ainsi, les dauphins ont de nombreuses choses à nous enseigner. Cette transmission ne se fait pas par l’intellect, mais de cœur à cœur. Ils nous apprennent à nous délivrer de l’étau de notre mental pour nous apprendre le jeu, la détente, la fluidité et l’amour inconditionnel.

Ils nous permettent de nous centrer dans notre cœur, dans la fréquence de l’amour, et non plus dans notre plexus solaire, siège des remous émotionnels. Ils ont également la capacité de nous scanner sur tous les plans, et lisent en nous comme dans un livre ouvert. Pas de tricherie possible avec les dauphins !

Leur amour pour l’homme, malgré son immaturité et ses erreurs, est immense. Il existe d’ailleurs de nombreux témoignages de rescapés de noyade ou d’attaques de requins grâce à l’intervention des dauphins.

Il n’est donc pas surprenant que le contact avec les dauphins se soit révélé efficace dans de nombreuses pathologies : dépression, stress post traumatique, addictions, épilepsie… Le centre de dolphinothérapie « Dolphin Reef » à Eilat en Israël est ainsi connu dans le monde entier pour son travail auprès d’enfants autistes ou en difficulté émotionnelle.

Vous n’êtes pas obligé d’attendre de nager en leur compagnie pour entrer en contact avec eux. Même si une rencontre réelle reste infiniment plus puissante, vous pouvez tout de même vous relier à leur énergie. Ce sont de merveilleux télépathes qui entendent tous les appels du cœur. Après une courte relaxation, quelques respirations profondes, vous pouvez vous imaginer en leur compagnie et nager avec eux. Vous allez devenir calme, paisible et joyeux ! Même si cela paraît souvent trop simple pour notre mental qui adore les pratiques complexes. A noter que le simple fait d’ajouter une photo de dauphin dans la chambre d’un malade suffit à l’apaiser et à lui permettre d’expanser sa conscience.

Un mot nécessaire à propos des delphinariums : les dauphins sont des animaux ne supportant pas la captivité. Même quand ils sont bien traités, ils finissent par se suicider en se cognant la tête contre les parois des bassins. Les dauphins sont alors remplacés, et on leur donne le même nom pour ne pas attirer l’attention. Cette vérité est tue au grand public pour maintenir ce business, et je n’en avais moi-même aucune conscience il y a encore trois ans. Il nous appartient donc de ne pas nourrir ce système en lui donnant notre argent. A noter que le centre d’Eilat n’est pas concerné, puisque les bassins sont ouverts sur la mer en toute liberté, et que les dauphins sont libres d’aller et venir comme ils le souhaitent, ou même de partir définitivement.

Cette courte vidéo illustre l’amour du jeu chez les dauphins, ici avec les bulles d’air que les dauphins aiment créer juste pour le plaisir du jeu.

Lecture conseillée : « Dauphin, ce médecin de l’Âme » de Olivia de Bergerac, chercheuse en neurosciences.

L’équithérapie : pourquoi les chevaux sont de merveilleux thérapeutes

Le second animal avec lequel nous allons connecter pour ses capacités de guérisseur est le cheval. Ces dernières années, l’équithérapie a été reconnue comme une thérapie valide et efficace par de nombreux professionnels de la santé. Elle est à présent prescrite par certains médecins conscients de sa valeur, et remboursée par quelques mutuelles.

Pourquoi le cheval nous aide-t-il à guérir ?

Avant tout parce qu’il est un animal hypersensible et empathique. En cela, il est le miroir de nos émotions, même celles que nous ne voulons pas voir ou pas montrer. Des études ont indiqué qu’il est à même de décoder nos signaux non-verbaux les plus subtils et nos plus secrètes émotions.

Les séances ont lieu en compagnie d’un professionnel équithérapeute, psychologue ou non.

Le patient est toujours avec le cheval, sans nécessairement monter sur son dos. Lors des séances d’équithérapie, le cheval est monté à cru, c’est-à-dire sans selle. Nul besoin pour cela d’avoir la moindre notion d’équitation; le cheval est abordé de manière totalement différente.

Le pas du cheval berce et apaise. Le contact direct avec l’animal favorise la détente et le relâchement des tensions physique et psychiques.

La personne doit s’abandonner à l’animal, et s’adapter à lui, ce qui lui apprend la confiance et le lâcher-prise. Tout ceci permet aussi de se recentrer pleinement sur l’instant présent, et évite au mental de partir dans tous les sens. Autant de qualités que notre cerveau intègre progressivement lors des séances, et qui sont de précieuses clés dans tout processus de guérison.

La relation affective de confiance qui s’établit entre le patient et le cheval est en elle-même thérapeutique, puisqu’elle permet à la personne de s’ouvrir à nouveau, de se sentir aimée et non-jugée. Elle doit aussi prendre soin de l’animal, le panser, ce qui relance l’échange et le don.

Les pathologies dans lesquelles l’équithérapie a fait ses preuves sont principalement la dépression, le burn-out, les addictions, le manque de confiance en soi, les difficultés de communication, le stress post-traumatique.

Je ne peux conclure ce paragraphe sans vous parler de Peyo, le cheval thérapeute. Cet animal hors du commun est capable de détecter des cancers et de savoir quand une personne en fin de vie va décéder. Il réconforte les malades et les personnes âgées par sa présence bienveillante, douce et attentive. Son arrivée, surprenante dans un établissement hospitalier, est accueillie avec joie par les résidents et le personnel soignant. Il entre dans l’hôpital, prend l’ascenseur et va visiter les patients qui l’attendent avec impatience.

Lecture conseillée : « L’enfant cheval » de Rupert Isaacson, le récit véridique d’un couple et de leur enfant autiste, partis à la rencontre du peuple des chevaux en Mongolie et des chamanes dans une quête de guérison couronnée de succès.

Le chamanisme et les animaux de pouvoir

Les traditions chamaniques nous enseignent que chaque personne a un animal de pouvoir qui l’accompagne tout au long de sa vie, qu’elle en soit consciente ou non.

Cet esprit allié fait partie de notre équipe de soutien invisible, au même titre que nos anges gardiens et nos guides spirituels. Ce n’est pas nous qui choisissons notre animal de pouvoir, mais bel et bien lui qui nous choisit.

La rencontre avec notre animal de pouvoir est un moment de grande émotion, on a véritablement l’impression de retrouver un vieil ami fidèle. Cette reconnexion nous ouvre les portes d’une transformation profonde en nous reliant aux forces et aux qualités de notre esprit animal personnel.

Le mot « pouvoir » n’est pas à comprendre dans un sens négatif, comme le pouvoir exercé sur autrui. Il s’agit uniquement de retrouver notre pouvoir personnel de mener pleinement notre vie sans nous diminuer ou nous soumettre à quoi que ce soit, connecté à nos ressources et à notre plein potentiel..

Chaque animal a une « médecine » qui lui est propre. Cela veut dire qu’en fonction de son espèce, il est porteur de certaines qualités spécifiques.

Dans la grande toile de la Vie, chacun a un rôle sacré, et aucun animal n’est supérieur ou inférieur à un autre. Par exemple, Aigle, qui vole près du Grand Esprit, nous aide à prendre de la hauteur dans nos points de vue. Ours, avec sa longue période d’hibernation, nous enseigne l’art de l’introspection, du retour au calme avant de revenir dans la vie extérieure. Hibou, avec sa capacité de voir dans le noir le plus complet, est associé à la clairvoyance, à la sagesse, au discernement, mais aussi à la magie.

Quelques soient ses qualités, notre animal de pouvoir nous apporte toujours confiance, amour, force, bienveillance, joie et même santé. C’est donc un allié précieux dans tout processus de guérison physique ou émotionnelle. Certains chamanes pensent même qu’il est quasiment impossible de tomber malade tant que notre animal de pouvoir collabore avec nous ! Mais lorsqu’il commence à s’ennuyer car nous vivons une vie trop éloignée de vos véritables besoins et aspirations, il est temps de nous reconnecter en conscience avec lui et de renouer ce partenariat.

Le rôle de notre animal de pouvoir est de nous aider à évoluer sur notre chemin de vie. Il nous connaît mieux que nous nous connaissons nous-même, et est un sage conseiller. Il communique avec nous de cœur à cœur, par symboles, gestes et télépathie.

Pour aller le rencontrer et le retrouver dans son univers, nous effectuons un voyage chamanique au son du tambour. Notre état de conscience va alors se modifier, nous passerons en ondes Thêta, celles de la méditation profonde. Notre champ de conscience va s’expanser. Nous pourrons alors pénétrer dans la réalité non ordinaire, dans le monde de l’imaginaire, du rêve et des symboles, royaume de notre animal de pouvoir.

Si l’aventure vous tente, je vous ai sélectionné cette Méditation guidée au tambour pour rencontrer votre animal de pouvoir. Bon voyage à vous à la rencontre de ce merveilleux ami !

Le lien guérisseur avec nos animaux domestiques

« Parce que c’était lui, parce que c’était moi« … Si vous avez un animal de compagnie, lorsque vous l’avez choisi, n’avez-vous pas eu l’impression de le reconnaître et qu’une force vous poussait vers lui, comme un appel du cœur ?

En réalité, comme l’explique la célèbre communicatrice animale Laïla del Monte, votre rencontre n’est en rien le fruit du hasard.

C’est un contrat d’âme scellé entre vous et votre animal, bien avant votre incarnation. Lui aussi vous a choisi pour partager un bout de chemin ensemble, venir vous aider, vous apprendre des choses et en apprendre de vous. C’est un contrat d’amour et d’évolution mutuelle.

Les personnes qui vivent avec un animal le savent : les animaux à sang chaud ressentent toutes nos émotions. Nous sommes là aussi dans une communication immédiate, de cœur à cœur. Les travaux du biologiste Rupert Sheldrake ont ainsi montré que de nombreux chiens savaient exactement quand leur maître partait de l’endroit où il se trouvait pour rentrer à la maison, et ce même à plusieurs centaines de kilomètres.

Les chats, quant à eux, voyagent aisément entre le monde matériel et les mondes subtils. Ce sont d’excellents mediums qui accompagnent d’ailleurs souvent la vie des personnes ayant le don de passeur d’âmes.

Nos animaux sont d’une fidélité absolue, et leur amour ne se ternit pas avec le temps. Quel don merveilleux !

Il n’est donc pas surprenant que de nombreuses études scientifiques aient montré que les personnes ayant un animal de compagnie sont généralement en meilleure santé, ont une meilleure longévité et guérissent plus rapidement.

Le fait de caresser l’animal fait baisser l’adrénaline et les hormones du stress. La science a également montré que le ronronnement du chat a des effets profondément apaisants sur l’homme. Le fait de vivre avec un animal nous incite à bouger, à jouer. Ils nous permettent de défocaliser de nos maux et de nos soucis, grâce aux soins et à l’attention que nous leur donnons. Ils nous aident à ouvrir notre cœur sans crainte d’être blessé.

La science a ainsi montré que les personnes ayant un animal ont moins de risques de faire une dépression ou une crise cardiaque. Leur tension artérielle est moins élevée, et leur système immunitaire est stimulé.

La présence d’un animal s’avère excellente à tous les âges, de l’enfance à la vieillesse. Elle nous aide à traverser les épreuves de la vie. Le fait de se sentir responsable d’un autre être vivant aide les personnes isolées socialement ou dépressives à se sentir utiles et à reprendre confiance en elles.

La relation avec le règne animal dans le Nouveau Monde

Le nouveau modèle de réalité est basé sur la conscience de l’interdépendance entre tous les éléments de l’Univers. Dans la grande toile de la vie, aucun élément n’est supérieur ou inférieur à l’autre. Chacun a son rôle à jouer dans ce grand puzzle, et aucune pièce n’est en trop ou inutile.

Chaque être vivant sur cette planète est en évolution, et nous pouvons nous soutenir et nous entraider dans cette aventure. Nous sommes tour à tour maître et élève, sans hiérarchie ni supériorité. Si nous exploitons un aspect de la grande toile sacrée de la Vie, nous contrevenons à l’équilibre général.

En tant qu’êtres humains, nous sommes beaucoup plus développés sur le plan mental, et notre individualité est beaucoup plus marquée et construite. Cela nous donne-t-il le droit d’exploiter et de maltraiter nos frères animaux ? Ceci alimente encore et encore un système pyramidal délétère, où chaque couche de la pyramide supporte sa position de dominé grâce au fait de pouvoir à son tour dominer l’échelon en-dessous. Si vous lisez cet article, il y a de fortes chances que vous ne vous reconnaissiez pas du tout dans ce fonctionnement.

Ce que nous humains faisons subir aux animaux en termes d’élevage intensif, d’abattoirs, d’expérimentation animale (pourtant jugée comme non fiable et obsolète par de nombreux scientifiques, mais maintenue pour des raisons une fois de plus financières) doit cesser. L’animal est encore utilisé à de nombreux niveaux comme une chose sans émotions ni douleurs physique, bien qu’il ait été démontré depuis longtemps que cela est faux.

La relation de domination et d’asservissement encore à l’œuvre aujourd’hui n’est plus en accord avec les valeurs et la conscience de la Nouvelle Terre.

Le Nouveau Monde, si nous voulons bien le construire, ne sera pas pyramidal.

Il sera circulaire, collaboratif, respectueux des différentes formes de vie et aimant. Comme il ne viendra pas « d’en haut » ou d’un sauveur extérieur, nous pouvons commencer à l’incarner par nos actions et nos choix quotidiens dès à présent.

Lectures conseillées:

« Rétablir l’harmonie avec le monde animal » du Dr Tal Schaller.

« Le peuple animal’ de Anne et Daniel Meurois-Givaudan.

« Les animaux, leur chemin vers l’autre monde » de Laïla del monte, pour les personnes ayant perdu un animal de compagnie cher à leur cœur.

6 commentaires

  1. Di Galante

    Je suis emplie de gratitude pour toutes les interventions du sommet de la guérison Holistique et du sommet guérir sa vie. J’ai le sentiment d’avoir cheminé en écoutant les témoignages et les explications si clarifiantes des professionnels engagés dans cet espace. Avec ma vie trop occupée et trop précaire financièrement ou mes blessures trop profondes , je n’aurais jamais pu m’ouvrir à autant de grâce. De plus je chemine à mon rythme qui est très lent, sans crainte de gêner ou d’être jugée.
    Merci de permettre aux personnes ordinaires de grandir pour aller vers le meilleur de l’homme et de la planète. Merci de cet amour universel partagé puissant et apaisant, il est inestimable.

  2. SYLVESTRE

    Bonjour et gratitude !pour ce que vous faites et ce que vous écrivez !
    merci pour cet article réconfortant, j’ai rencontré dernièrement mon loup blanc qui est venu apaiser la petite fille en moi, en s’enroulant derrière elle alors qu’elle était désemparée et se sentait abandonnée, c’était puissant !
    mes chats sont précieux pour moi et m’accompagnent depuis de longues années, ils sont plusieurs ou se succèdent vite quand la charge est trop lourde pour eux comme pour moi, leur aide et protection sont sinestimable.
    cordialement
    Rose-Marie

  3. Genevieve TAEYMANS

    J’ai un contact extraordinaire avec les animaux car je les aime vraiment du fond du coeur, ils ont toutes les qualités que l’on pourraient souhaiter envers tous nos semblables mais on ne les retrouve pas souvent.
    Merci pour votre exposé, j’ai beaucoup apprécié. Geneviève

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez